Autodétermination

Vers l’autodétermination en matière de santé…

La course aux financements a souvent déterminé la politique de la communauté navajo qui s’est constituée comme Nation Navajo en 1969.

Malgré l’existence de l’Indian Self Determination and Education Assistance Act (P.L. 93-638) voté en 1975, la Nation Navajo se refuse à prendre la responsabilité et la gestion totale du système de santé.

L’Indian Self-Determination Act permet aux tribus indiennes de se libérer de la tutelle des organismes fédéraux chargés de la gestion de l’éducation et de la santé et offre la possibilité aux communautés ou groupes privés indiens d’administrer des structures indépendantes tout en bénéficiant d’une partie des fonds fédéraux alloués traditionnellement à l’Indian Health Service.

Aujourd’hui, quatre centres de soin – Tuba City Regional Health Care Corporation situé à Tuba City, Winslow Indian Health Care Inc à Winslow, Utah Healthcare System à Montezuma Creek et Sage Memorial Hospital à Ganado – bénéficient d’un contrat 638.

Cependant, même si la Nation Navajo ne s’est pas entièrement déterminée en matière de santé, elle s’est dotée de structures tribales exerçant un droit de regard sur les soins prodigués aux Navajo dans les hôpitaux publics ou privés de la réserve.

Depuis la creation de la Navajo Health Authority en 1972, le Conseil Tribal n’a cessé de prôner une collaboration accrue avec l’Indian Health Service, les centres de soin privés (fondés et parfois encore administrés par des groupes missionnaires) et les représentants ou défenseurs de la médecine traditionnelle.

NHA

En 1977, la Navajo Health Authority a fait place à la Navajo Division of Health Improvement Services qui s’appelle Navajo Division of Health (NTC Resolution CJY 70-95) depuis 1995.

Pour l’exercice fiscal de l’année 2003 (d’octobre 2002 à septembre 2003), le budget de cette administration s’est élevé à 78,8 million de dollars financés à 72% par le gouvernement fédéral, 8% par les états, 17% par le Conseil Tribal et 2% par des entreprises privées navajo. La Navajo Division of Health emploie plus de 1100 professionnels de santé. [1]

[1] Mr. Anslem Roanhorse, Jr. Written Statement to the US Senate Committee on Indian Affairs, Hearing on Indian Health, Washington DC, 13 avril 2005.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *