Un voyage en musique…

Mythes et Gastronomie de l’ouest américain n’est pas qu’un livre de recettes.

Véritable carnet de route, il comporte plusieurs photographies des villes et régions traversées et propose aussi une discothèque idéale pour prendre la route.

Pour chaque chapitre, un extrait d’une chanson emblématique de l’ouest mythique.

Je vous propose de les retrouver toutes ici, grâce à la magie de youtube !

étape 1. Bernard Lavilliers, album Etat d’urgence, chanson Vegas, 1999 : chapitre 1 – Las Vegas

« Doris a 20 ans / Go-go girl à plein temps / Au Caesar Palace / Les Manques et les Passes »

étape 2. Elvis Presley, Today, tomorrow and forever, chanson tirée du film Viva las Vegas (L’amour en quatrième vitesse), 1964 : chapitre 2 – Mariages et divorces éclairs au Nevada

« Je te donne mon cœur / Aujourd’hui, demain et toujours. »

étape 3. Snoop Doggy Dog, invité du rappeur 2 Pac, sur le titre Two of Amerikaz Most Wanted, album Best of 2 Pac, 1996 : chapitre 3 – Mafieux et casinos mythiques

« Mon rêve, c’est de posséder un casino / Et comme Bugsy Siegel, faire ça dans les règles. »

étape 4. Frank Sinatra, chanson Dolores, bande-originale du film Las Vegas Nights, 1941 : chapitre 4 – Nevada Pluriethnique

« A quel point j’aime les baisers de Dolores / Oh combien j’aime ses yeux / Pas ceux de Mary, d’Emily ou de Doris / Non, uniquement ceux de Dolores. »

étape 5. Rush, chanson Manhattan Project, album Power Windows, 1985 : chapitre 5 – Atomic Desert

« Des quatre coins du pays, ils vinrent pour se réunir / Et travailler en secret dans le désert. »

étape 6. Song Of The South du groupe Alabama, album Southern Star, 1988 : chapitre 6 – Un barrage « électrisant »

« Quelqu’un nous a raconté que la bourse de Wall Street s’était effondrée / Mais on était si pauvres que pour nous, cela ne changeait pas grand-chose (…) / Mais Monsieur Roosevelt nous sauvera tous. »

étape 7.  Eddy Mitchell, Sur la route 66, album Frenchy, 2003 : chapitre 7 – on the road again, route 66 (Seligman-Flagstaff)

« Fin des chimères / Le passé se perd / Sur la route 66. »

étape 8. Pas de chanson mais un extrait du poème The living exhibit under the museum portal de Nora Naranjo Morse, originaire de Santa Clara Pueblo, Nouveau-Mexique : Chapitre 8 – Cameron Trading Post, Arizona

« Les visiteurs sont à la recherche de souvenirs qu’ils pourront emporter chez eux, des objets qui leur rappelleront les Indiens silencieux et bizarres, drapés dans leurs couvertures colorées, identiques aux Peaux-Rouges des cartes-postales. »

L’interview de l’artiste :

étape 9. « La Terre est belle, la Terre est belle, la Terre est belle. Sous l’Est, la Terre, sa face tournée vers l’Est, le sommet de sa tête est beau. Ses plantes de pieds, elles sont belles, ses jambes, elles sont belles (…) La Terre, sa vie je suis, la Terre, ses pieds sont mes pieds, hozhoni. » – Mythe de la création navajo.

étape 10. Virginia O’Brien, The Wild, Wild West, album The Harvey Girls (film de 1946) : chapitre 10 – Winslow, la Posada Inn et les Harvey Girls

« S’il vous plaît, retirez vos éperons / Il n’y aura aucun coup de feu de tiré dans cet établissement / Non, Monsieur, ici c’est un lieu respectable. » La chanson n’est plus disponible en ligne mais le trailer du film, oui !

étape 11. Get your kicks on route 66, Nat King Cole, 1946 : chapitre 12 – Gallup, Nouveau-Mexique, aux portes des réserves indiennes

« Si jamais tu prévois de rouler vers l’ouest,
Prends la route 66, c’est la meilleure (…)
Tu traverseras Amarillo, Gallup au Nouveau-Mexique. »

étape 12. Mitch Miller « She wore a yellow ribbon », chanson du film La charge héroïque, de John Ford avec John Wayne, 1949 – chapitre 12 : Monument Valley et le cinéma.

« Elle portait un ruban jaune autour du cou / Elle le portait au printemps et au mois de mai »

étape 13. “Unmarked Helicopters” de Soul Coughing, album Songs in the Key of X: Music from and Inspired by the X-Files, 1996 : chapitre 13 – Une terre de croyances : nouveaux mythes pour nouvel âge

« Des hélicoptères banalisés tournoient au-dessus de nous
Le Seigneur revient
Des hélicoptères banalisés tournoient
Mais ils affirment que c’est un ballon-sonde
C’était un ballon météorologique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *