Galaxy Diner, Flagstaff

Une bonne nouvelle pour les amoureux d’Americana et de route 66 : le Galaxy Diner a rouvert après avoir fermé près d’un an fin 2019.

Le Galaxy Diner est un bar-restaurant, un diner, où l’on vient manger en famille au bord de la route 66, au cœur de l’une des plus belles petites villes de l’Ouest américain, l’universitaire et sportive Flagstaff située aux portes du Grand Canyon et des réserves indiennes. Ouvert en 1952 [1], c’est une véritable capsule temporelle qui permet de voyager jusqu’aux années 1950 et 1960.

Portraits de stars hollywoodiennes aux murs, chaises hautes en skaï rouge autour du comptoir de bar chromé, une carte qui propose des plats typiques de la région servis en larges portions, sans oublier la centaine de variétés de milk-shakes ou floats, ces sodas à la crème glacée dont raffolent les nord-américains et les canadiens. Et en fin de semaine, des hot rods, ces rassemblements de passionné-e-s de vieilles mécaniques, le rêve, quoi !

Le Galaxy Diner (et moi, toute petite, au fond, à droite)

© Nausica Zaballos

© Nausica Zaballos

Bonne nouvelle, le repreneur du Galaxy diner qui avait fermé après avoir été racheté par une chaîne, elle-même ensuite en difficulté (grand classique de prédation économique et de modèle économique non vertueux) n’est autre que Will Pillen, l’un de ses anciens managers, qui connaît bien la région et la clientèle d’habitués qui s’y retrouvaient régulièrement. Parions qu’il saura respecter l’esprit du lieu.

Le Galaxy, étape obligée sur le chemin du Grand Canyon, attirait aussi pas mal de cars de touristes. Ceux-là ne sont pas près de revenir mais peut-être que certains d’entre eux se laisseront tenter par les joies du slow tourism. La carte du diner mérite bien qu’on s’y arrête plus d’une fois. Flagstaff et quelques uns des plats au menu du Galaxy Diner sont détaillés dans le chapitre 7 (On the road again, route 66 : Seligman-Flagstaff) de mon livre Mythes et Gastronomie de l’Ouest Américain : Sur la Route ! Voir aussi l’article très drôle et cinéphile que Bruno Sillard lui avait consacré dans la revue en ligne Les Soirées de Paris.

Pour découvrir l’interview de Will Pillen publiée dans Arizona Daily Sun dans le cadre de l’article d’Adrian Skabelund intelligemment intitulé « After year long closure, Flagstaff’s Galaxy Diner returns to a very different world », cliquez ci-après: Galaxy Diner Flagstaff

Le Galaxy Diner avant la pandémie.

 

Le Galaxy Diner, aujourd’hui, le masque n’occulte pas la générosité. Ivory-Rose Martinez apporte un milkshake et un banana split. © Rachel Gibbons, Arizona Daily Sun

 [1] Jim Hinckley. The Route 66 Encyclopedia. Voyageur Press, 2016, p.113.

 

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.