Atomic Nevada

Dans le récent Radioactive, film réalisé par Marjane Satrapi, plusieurs séquences mettent en scène un essai atomique, sans autre indication que la date, 1961, ce qui correspond au début de l’opération Nougat.

Ce que le film ne montre pas, c’est le contexte historique, se contentant de tirer à boulets rouges sur les recherches scientifiques et leurs dangereuses applications.

Bien sûr, il n’y pas de quoi se réjouir d’Hiroshima ou de la prolifération d’armes nucléaires dans la seconde partie du XXième siècle.

Mais, les essais qui eurent lieu aux USA étaient une conséquence, voire une manifestation, de la guerre froide que se livraient la superpuissance occidentale et l’Union Soviétique.

L’opération Nougat intervint justement l’abrogation par les Soviétiques d’un moratoire sur les essais nucléaires et la détonation de la Tsar Bomba, l’arme de destruction massive la plus énergétique jamais utilisée.

On peut voir une vidéo de ce test sur youtube.

Cette vidéo illustre les différentes étapes d’une explosion atomique : onde lumineuse et thermique suivie du son et de l’onde de choc, les plus ravageuses étant l’onde thermique et l’onde de choc.

Dans le désert du Nevada, plusieurs maisons tests étaient détruites par les explosions. Mais, ces essais ne donnaient pas uniquement lieu à des recherches militaires et scientifiques. Ils contribuèrent à développer l’industrie du tourisme à Las Vegas. On venait de loin admirer les champignons atomiques et après une première phase de dénégation – les opérations étaient supposées secrètes – le gouvernement fédéral lui-même encouragea les atomic trips !

© Las Vegas News Bureau.

Radioactive montre les familles confortablement installées dans des fauteuils situés sur les terrasses des hôtels mais pour se faire une idée de l’ambiance, autant regarder les clichés de l’époque.

Champignon atomique vu de la piscine du Old Frontier Village. © Las Vegas News Bureau.

Tout un business se met en place, on vend des vêtements qui représentent des explosions atomiques mais aussi des paquets de céréales et des croquettes pour chiens qui célèbrent l’âge atomique, les comic-books avec des super-héros radioactifs se multiplient, des danseuses créent des ballets atomiques, on élit une Miss Atomique chaque année…

Ballet atomique. © Las Vegas News Bureau.

Tout cet emballement médiatico-culturel a été très bien documenté et archivé au National Atomic Testing Museum de Las Vegas qui mérite plusieurs heures de visite.

Merchandising divers autour de la radioactivité et des essais nucléaires. © Nausica Zaballos

compteurs Geiger. © Nausica Zaballos

Diplômes remis aux personnels ayant participé aux essais. Avec le temps, les noms donnés aux opérations deviennent de plus en plus farfelus et originaux. © Nausica Zaballos

© Nausica Zaballos

© Nausica Zaballos

Le musée n’élude pas les conséquences désastreuses sur l’environnement et la santé des habitants du Nevada (et des personnels employés par l’armée) de ces essais.

Plusieurs témoignages et artefacts rappellent les nombreuses marches organisées pour alerter contre les taux anormalement élevés de cancers dans la région et aussi dénoncer la politique d’enfouissement des déchets nucléaires, sur le site de Yucca Mountain, polluant l’eau et les terres des tribus amérindiennes.

 

Pour conclure on écoute Atom & Evil du Golden Gate Quartet sorti en 1946. Titre rigolo et un brin misogyne, cette chanson narre les mésaventures d’Atom, un gentil garçon perverti par la méchante Evil, forcément une femme.

« This is the story of Atom and Evil
Their courtship is causin’ a great upheaval
Now Atom was a sweet, -young innocent thing
Until the night that Miss Evil took him under her wing.

Now Atom was an honest, hard workin’ man
He wanted to help out the human clan
But Evil got him drunk -on prejudice and hate
And she taught him how to gamble with Humanity’s fate
(So true!)

I’m talkin’ ’bout Atom and Evil
Atom and Evil
If you don’t break up that romance soon
We’ll all fall down and go boom, boom, boom! »

 

Facebooktwitterlinkedinrssyoutube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.